vogue

vogue [ vɔg ] n. f.
• 1466; p.-ê. it. voga; même orig. que voguer
1État de ce qui est apprécié momentanément du public; de ce qui est à la mode. « C'est l'opinion qui toujours fait la vogue » (La Fontaine). 1. mode. Sa vogue augmente, baisse. faveur, popularité. La vogue des jupes courtes. Le football connaît une vogue extraordinaire. succès. — EN VOGUE : actuellement très apprécié, à la mode. Littérateurs en vogue. crédit , renom. Remède en vogue. Artisanat en vogue, florissant. Une tradition qui n'est plus en vogue.
2(XVIIIe) Région. Fête, foire annuelle d'un village (Lyonnais et région du Sud-Est). « Je m'étais trouvé à la vogue de Mont-Fleury » (Stendhal ).
⊗ CONTR. Impopularité; désuétude.

vogue nom féminin (de voguer) Faveur, popularité, en général déterminée par la mode, dont jouit quelqu'un, quelque chose : La vogue des cheveux longs. Dans le sud-est de la France, en Suisse, fête du village, kermesse annuelle. ● vogue (expressions) nom féminin (de voguer) En vogue, qui bénéficie d'un grand succès assurant une large diffusion : Chanteur en vogue.vogue (synonymes) nom féminin (de voguer) Faveur, popularité, en général déterminée par la mode, dont jouit...
Synonymes :
- célébrité
- popularité
- renommée
- succès

vogue
n. f.
d1./d Succès passager (de qqn, de qqch), auprès du public. La vogue des cheveux longs.
En vogue: à la mode. Chanson en vogue.
d2./d (France rég., Suisse) Fête de village.

⇒VOGUE, subst. fém.
A. — MAR., vieilli. Impulsion donnée à un bateau par le mouvement coordonné des rames; ensemble des rameurs d'une galère; manière de ramer. Vogue lente et faible; vogue pressée et forte (Ac. 1798-1935). Le lendemain on apprit que Monsieur de Galant réclamait des nageurs pour la vogue, pour sa chiourme (LA VARENDE, Heur. humbles, Phoebé, 1942, p. 124).
Avoir de la vogue. ,,Bien marcher`` (LITTRÉ).
P. anal. Allure imposée à un troupeau. Le bouvier de l'arrière-garde, chef de vogue (...) réglait l'allure (MONTHERL., Bestiaires, 1926, p. 500).
B. — Faveur dont jouit, auprès d'un large public et plus ou moins longtemps, une personne ou une chose. Avoir la vogue; connaître une vogue durable, passagère.
1. [À propos d'une pers.] Synon. popularité, renom, renommée. C'est au milieu de (...) cette vogue croissante, que, vers la fin de l'année 1682, il se sentit arrêté par des influences ennemies (...); et, à la fois par prudence, et pour se mortifier de son trop de vogue et d'éclat, il jugea à propos de se dérober (SAINTE-BEUVE, Port-Royal, t. 5, 1859, p. 71).
2. [À propos d'une chose] Synon. cote, succès. La vogue des livres dépend du goût des siècles. Même ce qui est ancien est exposé aux variations de la mode (JOUBERT, Pensées, t. 2, 1824, p. 136). Frédéric II passait pour un prince éclairé, ami du progrès et des idées qu'on appelait nouvelles et dont la vogue continuait à se répandre (BAINVILLE, Hist. Fr., t. 1, 1924, p. 282).
3. Loc. adj. En vogue. À la mode, qui a du succès. Il ajouta que c'était un air très vanté d'un opéra très en vogue (GIDE, Si le grain, 1924, p. 418). Il se laissa (...) présenter à des écrivains en vogue ou à des dames engouées d'art (ARLAND, Ordre 1929, p. 225).
C. — Région. (Alpes, Lyonnais, Provence). Fête patronale annuelle d'une localité. Pour la vogue, on faisait de la pâtisserie, des beignets (...). Et la vogue de Lus c'était le dimanche après le 23 août (J.-Cl. BOUVIER ds Le Monde alpin et rhodanien, 1980, n° 3-4, p. 109).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. 1. 1466 « renommée (d'une personne) » (P. MICHAULT, Doctrinal, éd. Th. Walton, XXXVIII, 400, p. 104); 2. 1560 avoir la vogue (d'un inanimé abstr.) « avoir cours » (CALVIN, Instit. chrét., éd. J.-D. Benoît, II, 1, 5, t. 2, p. 12); 1579 cela n'ha plus la vogue « cela n'est plus d'actualité » (H. ESTIENNE, De la Precellence du lang. fr., éd. E. Huguet, p. 146); 1580 estre en vogue (MONTAIGNE, Essais, II, 12, éd. P. Villey et V.-L. Saulnier, p. 570). B. 1. 1509 « action de ramer » (J. LEMAIRE DE BELGES, Illustrations de Gaule ds Œuvres, éd. J. Stecher, t. 1, p. 248); 2. 1872 nom donné à la partie du plat-bord d'un navire à rames (LITTRÉ); 3. id. désigne l'ensemble des rameurs d'un navire (ibid., s.v. voguer). C. 1552 région. (Alpes, Vallée du Rhône) désigne la fête patronale annuelle (G. PARADIN, Cronique de Savoye, p. 216; cf. H. BECKMANN, Der Begriff « fête du village » und seine Bezeichnungen im Galloromanischen, Berlin, 1961, pp. 63-68). Déverbal de voguer. Le sens C s'explique prob. à partir de A (P. Michault était Franc-Comtois) et non par un empr. au piémontais vôga « réputation » qui n'est qu'une forme dial. de l'ital. voga « renommée », att. dep. la fin du XVIIe s. (d'apr. CORT.-ZOLLI; v. FEW t. 17, p. 606b et p. 607b, note 6). Fréq. abs. littér.:348. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 837, b) 460; XXe s.: a) 374, b) 293. Bbg. GARDETTE (P.). De Qq. mots fr.-prov. Gardette (P.). Ét. de géogr. ling. Strasbourg, 1983, pp. 368-371. — HOPE 1971, p. 52, 306. — RICHARD (W.). 1959, p. 181.

vogue [vɔg] n. f.
ÉTYM. 1466; « action de voguer »; XVe, Amyot; déverbal de voguer.
1 État de ce qui est apprécié, recherché par le public pendant un temps plus ou moins long; état de ce qui est à la mode. || Ce chanteur a la vogue, une grande vogue. Faveur (publique). || Portraitiste (cit.) qui obtient la vogue. Popularité. || Sa vogue augmente, baisse. || La vogue des cheveux longs, des jupes courtes. Mode. || La vogue d'un livre (→ Apologiste, cit. 4), d'un écrivain. || L'opinion (cit. 25) fait la vogue. || Le scooter a connu une vogue extraordinaire (→ Motocyclette, cit.). Succès.
1 (…) par ce seul fait que la comédie de Molière existait, avait la vogue, de l'aveu des contemporains, elle inclinait le goût du public du côté de la réalité et de l'observation (…)
Émile Faguet, Études littéraires, XVIIe s., Molière, III.
(1480). En vogue : à la mode. || Auteur, chanteuse en vogue. || Être en vogue (→ Être la coqueluche, faire florès, faire fureur). || Littérateurs en vogue. Crédit, renom (→ État, cit. 59). || Objet, gadget en vogue. Cri (dernier cri), demandé (→ fam. In, dans le vent). || Remède en vogue (→ Guérir, cit. 6; spécifique, cit. 1). || Artisanat en vogue. Florissant (→ Lampisterie, cit.).
2 (…) un jeune homme alors fort en vogue dans le monde élégant. Monsieur de Trailles, la fleur du dandysme de ce temps-là, jouissait d'une immense réputation (…)
Balzac, Gobseck, Pl., t. II, p. 642.
2 (XVIIIe; l'étym. de voguer,vocare « convoquer » — Expliquant le sens). Régional. Fête, foire annuelle d'un village (région du Sud-Est, Lyonnais).
3 Par bonheur je m'étais trouvé à la vogue de Mont-Fleury avec une de ces dames et son mari (…)
Stendhal, Mémoires d'un touriste, t. II, p. 161.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • vogue — vogue …   Dictionnaire des rimes

  • Vogue — steht für: Vogue, den französischen Begriff für Mode Vogue, eine internationale Zeitschrift für Damenmode; siehe Vogue (Zeitschrift) Vogue, ein französisches Plattenlabel; siehe Disques Vogue Vogue, ein US amerikanisches Plattenlabel; siehe Vogue …   Deutsch Wikipedia

  • Vogüé — Vogüé …   Deutsch Wikipedia

  • Vogue — Saltar a navegación, búsqueda VOGUE logo de la revista Editor Anna Wintour (Estados Unidos y editora en jefe) Alexandra Shulman (Reino Unido) Carine Roitfeld (Francia) Franca Sozzani (Italia) Angelica Cheung (China) Patrí …   Wikipedia Español

  • vogue — VOGUE. s. fem. L impulsion, le mouvement d une galere ou autre vaisseau par la force des rames. Vogue lente & foible, vogue pressée & forte. Il sign. fig. Le credit, l estime, la reputation où est une personne. Ce Predicateur avoit fort la vogue …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Vogue — Vogue, n. [F. vogue a rowing, vogue, fashion, It. voga, fr. vogare to row, to sail; probably fr. OHG. wag?n to move, akin to E. way. Cf. {Way}.] 1. The way or fashion of people at any particular time; temporary mode, custom, or practice; popular… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Vogue — 〈[vo:g] f.; ; unz.〉 1. Bewegung, Antrieb 2. Beliebtheit; →a. en vogue [<frz. vogue „Zulauf, Schwung; Ansehen, Beifall; Glück, Ruf“; zu voguer „fahren, schwimmen, rudern“] * * * Vogüé   [vɔ gɥe], Eugène …   Universal-Lexikon

  • vogue — [vəug US voug] n [C usually singular, U] [Date: 1500 1600; : French; Origin: act of rowing, course, fashion , from Old Italian voga, from vogare to row ] a popular and fashionable style, activity, method etc = ↑fashion vogue for ▪ the vogue for… …   Dictionary of contemporary English

  • vogue — [ voug ] noun 1. ) singular something that is popular or fashionable: Thin mustaches used to be the vogue. 2. ) uncount the state of being popular or fashionable: in vogue: Platform shoes are back in vogue …   Usage of the words and phrases in modern English

  • vogue — 1570s, the vogue, leading place in popularity, greatest success or acceptance, from M.Fr. vogue fashion, success, drift, swaying motion (of a boat) lit. a rowing, from O.Fr. voguer to row, sway, set sail, probably from Old Low Ger. *wogon,… …   Etymology dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.